Comment le secteur cosmétique a-t-il été impacté par la crise ?

blog 12 | Ataway, spécialisée dans le management en cosmétique.
Quel a été l’impact de la crise sanitaire et économique du Covid-19 sur le secteur cosmétique ? Quelles sont les pistes retenues pour rebondir ?

Partagez cet article

Quel a été l’impact de la crise sanitaire et économique du Covid-19 sur le secteur cosmétique ? Quelles sont les pistes retenues pour miser sur une relance gagnante ? ataWay management fait le point pour vous :

Etat des lieux :

Le secteur de l’industrie cosmétique, c’est 45 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 3200 entreprises et 246 000 salariés.

L’industrie des cosmétiques affichait des performances nettement supérieures à l’économie française dans les années qui ont précédé la crise du Covid-19.

La production française de cosmétiques a augmenté 54 % entre 2010 et 2019

Les faillites d’entreprises ont moins augmenté dans le secteur des cosmétiques que dans l’ensemble de l’économie. Les entreprises de cosmétiques sont entrées dans la crise dans une situation plus favorable que la moyenne nationale et subissent donc un choc moins violent que l’économie française.

Cependant, les plus petites entreprises de cosmétiques sont celles qui ont été le plus durement impactées par la crise.

La France reste cependant le premier exportateur mondial de la cosmétique. 

 | Ataway, spécialisée dans le management en cosmétique.
Le secteur des cosmétiques devrait retrouver sa situation d’avant-crise en 2022 en France, et environ un an plus tard à l’étranger. A l’export, le niveau de chiffre d’affaires de 2019 pourrait n’être réalisé qu’en 2023.

Pistes :

40% des entreprises ont prévu d’augmenter leurs recrutements !

Le secteur cosmétique ambitionne de recruter 10 000 jeunes : les recrutements sont en augmentation de 2% par rapport à l’an passé. 

Investir dans la transition écologique :

74% des Français attendent que les entreprises de la cosmétique s’engagent sur la transition environnementale. La FEBEA a lancé deux grands projets dans ce domaine : la biodiversité et le Plastic Act ( plan d’action pour valoriser l’usage des emballages cosmétiques durables )

Digitalisation :

La crise sanitaire a accéléré les stratégies de digitalisation des entreprises de cosmétiques qui ont mis en place de nouveaux outils : Site internet, applications mobiles, réseaux sociaux, ce afin d’améliorer l’expérience client et d’optimiser les ventes.
Plus de 38% de la vente se fait désormais en ligne.

Exportations :

Les exportations de produits cosmétiques français ont diminué de 11,8% en 2020 par rapport à 2019, le made in France reste un atout essentiel pour le secteur

 La Chine est actuellement le premier marché pour les cosmétiques français

Compte tenu de la faculté de résilience des entreprises du secteur, de leur capacité d’innover, l’industrie cosmétique peut tabler sur une relance gagnante.

Source ETUDE ASTERES FEBEA 2020

Nos autres articles

IA ataWay management | Ataway, spécialisée dans le management en cosmétique.
Actualités

L’IA, star de la beauté ?

Après avoir révolutionné de nombreux secteurs, l’intelligence artificielle bouleverse l’univers des cosmétiques et de la beauté.
Zoom sur les applications prometteuses de cette technologie.

pexels-karolina-grabowska-4210336 | Ataway, spécialisée dans le management en cosmétique.
Actualités

La beauté au masculin, nouvel Eldorado des marques.

Longtemps délaissé, le marché des soins et cosmétiques pour hommes attire désormais tous les regards. Face à une demande grandissante des consommateurs masculins, les marques rivalisent d’innovations pour proposer des gammes spécifiques, performantes et design.